CHRISTIAN LEVESQUE NOMMÉ PRÉSIDENT DU COMITÉ ISO CANADIEN SUR LA GOUVERNANCE ORGANISATIONNELLE

Christian Levesque, président de LEVESQUE Stratégies & Affaires publiques, a été désigné par le Conseil canadien des normes afin de présider le comité canadien qui collaborera aux travaux de normalisation ISO entourant la gouvernance organisationnelle (ISO/TC309). M. Levesque a également été nommé chef de la délégation canadienne, laquelle participera à la première rencontre du comité international qui aura lieu à Londres, Angleterre, du 9 au 11 novembre 2016.

« L’éthique et la saine gouvernance sont des principes qui ont toujours été au cœur de nos préoccupations d’entreprise. Je suis donc très heureux de participer au développement d’un standard international qui contribuera à favoriser la gestion rigoureuse des organismes et des entreprises à travers le monde », a déclaré M. Levesque.

Ce comité international siègera durant les cinq prochaines années afin d’élaborer des normes encadrant la gouvernance organisationnelle ainsi que différents éléments qui s’y rattachent tels que la lutte à la corruption et les conflits d’intérêts. Des acteurs issus de différents milieux à travers le Canada contribueront à bonifier l’exercice afin que la standardisation réponde aux besoins et au contexte des entreprises canadiennes. Toute entreprise ou organisation intéressée à participer aux travaux du comité est d’ailleurs invitée à communiquer avec M. Levesque.

Norme ISO 37001 : Systèmes de management anticorruption

La nomination de M. Levesque fait suite à son implication en tant que président et chef de délégation du comité canadien entourant l’élaboration de la norme ISO 37001 pour aider les organisations dans leur lutte permanente contre la corruption. Publiée en octobre dernier, cette norme est le fruit de nombreuses consultations internationales qui se sont déroulées à Londres, Madrid, Paris, Miami, Kuala Lumpur et Mexico durant les trois dernières années.

Les organisations qui intègrent la norme ISO 37001 peuvent ainsi prévenir, détecter et enrayer la corruption grâce à une série de mesures et de contrôles inspirés des meilleures pratiques internationales. La norme anticorruption est un outil flexible qui s’applique tant aux grandes entreprises, aux PME, qu’aux organismes publics ou à but non lucratif.

Pour en savoir plus sur les normes ISO : www.iso.org.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *