Les types de lobbyistes

Bien que le lobbyisme soit malheureusement souvent traité de manière péjorative, cette pratique reste un moyen légitime de communiquer avec un titulaire d’une charge publique œuvrant au sein d’une institution parlementaire, gouvernementale ou municipale en vue d’influencer une prise de décision. L’équipe de LEVESQUE Stratégies & Affaires publiques souhaite lever le voile sur ce sujet qui est méconnu en vous présentant les 3 types de lobbyistes :


1- LE LOBBYISTE-CONSEIL

Exerce des activités de lobbyisme pour le compte d’un client en échange d’argent, d’avantages ou d’autres formes de compensation ou de contrepartie.

Il s’inscrit lui-même au registre des lobbyistes du Québec au plus tard 30 jours après avoir commencé ses activités de lobbyisme. Les règles sont sensiblement les mêmes au niveau fédéral.

2- LE LOBBYISTE D’ENTREPRISE

Celui qui occupe un emploi ou une fonction dans une entreprise à but lucratif et dont une partie importante de ses tâches consiste à exercer des activités de lobbyisme au bénéfice de cette entreprise.

Le plus haut dirigeant doit inscrire le lobbyiste au registre dans un délai de 60 jours.

3- LE LOBBYISTE D’ORGANISATION

Celui qui occupe un emploi ou une fonction dans une Organisation à but non lucratif (OBNL).

Ce lobbyiste, comme le lobbyiste d’entreprise, est visé par la Loi si une partie importante de ses tâches consiste à exercer des activités de lobbyisme au bénéfice de cette organisation.

 

Pour conclure, M. Christian Levesque, directeur de LEVESQUE Stratégies & Affaires publiques, présente une conférence qui s’intitule Les nouvelles règles en matière de lobbyisme qui aide les dirigeants d’organisations à comprendre l’impact réel des nouvelles dispositions législatives afin d’en tirer un meilleur avantage. Si vous désirez en apprendre plus sur le sujet, contactez-nous !

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *